Projet ANR Sustain’Apple (2014-2018)

La pomme est en France le premier fruit consommé et exporté. Le maintien de la durabilité de cette filière est conditionné par la capacité des acteurs à gérer les contraintes sanitaires et phytosanitaires (SPS). Le projet Sustain’Apple vise à éclairer les solutions organisationnelles et institutionnelles à mettre en place à tous les niveaux des filières pour répondre à ces nouvelles contraintes. Le projet s’inscrit dans l’axe 2 de l’ANR ALID (conceptions de technologies, produits et marchés plus durables). Il s’étale sur une durée de 4 ans (démarrage en 2014) et sollicite une aide de 876 k€. Le Consortium réunit les compétences nécessaires pour étudier les problèmes d’organisation durable dans la filière pomme. Côté recherche, l’INRA, le CIRAD, IRSTEA, Montpellier SupAgro, l’ESA d’Angers et l’UAPV sont concernés notamment via les UMR MOISA, Innovation, ITAP, l’UR PSH et l’UERI Gotheron.

Le projet inclut une tâche ACV visant à comparer les performances environnementales de différents circuits de distribution de pommes, du verger au consommateur final.

Contact Irstea : Eléonore Loiseau

Lien: http://www.agence-nationale-recherche.fr/projet-anr/?tx_lwmsuivibilan_pi2%5BCODE%5D=ANR-13-ALID-0004

ACV du système Novinpak

ANALYSE DE CYCLE DE VIE COMPARATIVE DE LA BOUTEILLE PET/RPET NOVINPAK ET DE LA BOUTEILLE DE VERRE TRADITIONNELLE INCLUANT LA PRODUCTION DE RAISIN ET LA VINIFICATION.

Cette étude, conforme aux normes ISO 14040:2006 et ISO 14044:2006*, a été menée dans le cadre du projet Novinpak.

Ce projet vise à développer un emballage en PET (polyéthylène téréphtalate) et PET recyclé pour les vins de qualité.

Tous les détails sur ce projet, le rapport ACV et même un calculateur ACV simplifié sont disponibles sur le site Novinpak.

Téléchargement direct du rapport:

*: La revue critique, réalisée par un panel de trois experts, a été coordonnée par le bureau d’étude RDC Environment. Le rapport de revue critique est disponible en Annexe 9 du rapport ACV.

ACV : Système d’assainissement

Partenariat 2010 Irstea/Onema – Domaine : Écotechnologies et pollutions.
Action 28-1 « Analyse environnementale de cycle de vie du système assainissement »

Le présent rapport d’étape compile plusieurs études préliminaires à l’Analyse de Cycle de Vie (ACV) d’un système d’assainissement complet (réseau de collecte d’eaux usées et STEP):

  • RTI01 Étude préliminaire de l’architecture modulaire d’un réseau d’assainissement en ACV
  • RTI02 Étude préliminaire sur la qualité des eaux entrantes et sortantes d’un système STEP
  • RTI03 Établissement de scenarii comparatifs
  • RTI04 ACV préliminaire du traitement des eaux usées domestiques par Boues Activées (BA)
  • RTI05 Établissement d’un réseau d’assainissement modulaire en ACV : architecture, fiches d’inventaire et premiers résultats d’ACV

Document disponible: 2011_Action 28.1 Irstea_Onema_ACV_Reseau

ACV Comparative – Traitement des eaux

Partenariat 2011 Irstea/Onema – Domaine : Ecotechnologies et pollutions.
Action 24 « Analyse environnementale de cycle de vie du système assainissement »

Cette action poursuit sur les livrables de 2010, et propose une étude d’Analyse de Cycle de Vie (ACV) comparative entre (i) une filière de traitement des eaux usées domestiques par filtres plantés de roseaux à flux verticaux, et (ii) une filière par boues activées.

Document disponible: 2011_Action 24 Irstea_Onema_ACV_Comparative_BA FPRv

Modèles ACV : Filières traitement eaux

Partenariat 2010 Irstea/Onema – Domaine : Ecotechnologies et pollutions.
Action 28-1 « Analyse environnementale de cycle de vie du système assainissement »

L’efficacité d’une station de traitement des eaux usées se mesure classiquement par la qualité de ses rejets dans les milieux aquatiques. Mais ce traitement est obtenu au prix d’autres impacts environnementaux qui se produisent lors de la construction, de l’exploitation, du fonctionnement et du démantèlement du système d’assainissement dans sa globalité. L’Analyse du Cycle de Vie (ACV) environnementale est la seule méthode d’évaluation, capable de quantifier ces impacts sur l’ensemble du cycle de vie du système. Associée à des approches plus locales telles que les études d’impacts qui
prennent mieux en compte les spécificités du site, l’ACV permet d’éviter les transferts de pollution.

Afin que l’ACV puise devenir progressivement un indicateur supplémentaire décisionnel d’un choix objectif, il convient de l’appliquer progressivement aux différents systèmes d’assainissement tout en améliorant la méthodologie. C’est dans ce contexte que l’ONEMA a confié à Irstea cette action visant à développer les connaissances et à proposer des outils et des méthodes autour de l’approche ACV des systèmes d’assainissement.

Les rapports d’étape concernent l’analyse environnementale de cycle de vie (ACV) de deux filières de traitement des eaux usées domestiques: (i) par filtres plantés de roseaux à flux verticaux, et (ii) par boues activées. Les données d’inventaire relatives à la construction et opération de stations d’épuration mettant en œuvre ces procédés de traitement sont compilées dans les documents suivants. Cette action a nécessité une collaboration étroite entre les spécialistes de l’évaluation environnementale (Irstea UMR ITAP, Montpellier) et les experts des filières d’épuration des eaux usées (Irstea UR MALY, Lyon et HBAN, Antony).

  • Filière étudiée : technologie de traitement des eaux usées domestiques par filtres plantés de roseaux à flux verticaux.

Document disponible: 2011_Action 28.1 Irstea_Onema_ACV_FPRv

  • Filière étudiée : technologie de traitement des eaux usées domestiques par boues activées

Document disponible: 2011_Action 28.1 Irstea_Onema_ACV_BA

Agri-Balyse

Agri-BALYSE (2010-2013, French Environment and Energy Management Agency) Research project on the environmental assessment with LCA of a panel of food products imported from tropical regions and consumed in France – Project coordinated within the Agri-BALYSE project.
Contact: Claudine Basset-Mens, Thierry Tran, Cécile Bessou, Sylvain Perret

Flonudep

Flonudep (2010-2013, funded by the French National Research Agency) Promoting supply chain joining the sustainable development through a decision making tool combining three key elements of the fruit and vegetables market: environmental durability, nutritional quality, socio-economic aspects.
Contact:  Claudine Basset-Mens

Salinalgue

Un projet de bioraffinerie à partir de microalgues

Dans un contexte de diminution des émissions de gaz à effet de serre, de préservation de l’environnement, trouver de nouvelles alternatives aux énergies fossiles s’avère important. Le projet Salinalgue a pour but la culture d’une microalgue native (la Dunaliella salina) à grande échelle en milieu ouvert sur des salines inexploitées et son bioraffinage afin de valoriser au mieux les produits et coproduits de la filière.

Le projet Salinalgue poursuit plusieurs objectifs :

  • La culture en bassins ouverts en milieu extrêmophile
  • L’utilisation du CO2 industriel en tant qu’intrant de culture
  • L’utilisation de procédés « humides », c’est-à-dire éviter de sécher la pâte algale pour extraire les molécules d’intérêt
  • La valorisation de l’intégralité de la biomasse algale.

 Afin d’atteindre ces objectifs, le projet Salinalgue s’appuie à la fois sur des partenaires issus de l’industrie et de la Recherche. Le chef de file du projet, La Compagnie du Vent (CDV), est entouré par trois partenaires industriels et huit partenaires de Recherche.

L’aspect environnemental du projet est important et s’appuie sur une tâche d’évaluation environnementale présente tout au long du projet de 4 ans. L’un des objectifs principaux est de concevoir de façon durable l’intégralité de la filière de production de biocarburant à partir de la culture de Dunaliella salina.

La méthode d’Analyse de Cycle de vie permet d’évaluer les impacts d’un produit ou d’un service. L’ACV, ou éco-évaluation, permet d’identifier les points sur lesquels la filière peut être améliorée, de comparer différentes alternatives afin d’éco-concevoir chaque étape, de prendre du recul et de visualiser le système global.

Salinalgue (2011-2014, Fonds Unique Interministériel) Bioénergie et autres coproduits à partir de microalgues cultivées dans d’anciens salins.
Contact: Mélissa Cornelus, Arnaud Hélias

BioFimE

BioFimE: maîtrise des biofilms papetiers par actions combinées à faible impact environnemental

La fabrication des pâtes, papiers et cartons est l’un des procédés industriels utilisant le plus d’eau. Depuis une vingtaine d’année, la réglementation encourage les sites industriels à réduire leur consommation d’eau et leurs rejets au milieu naturel. L’industrie papetière a orienté sa stratégie vers une fermeture progressive des circuits : entre 1970 et 2004, la quantité d’eau fraiche utilisée par tonne de papier en France a été réduite de 90% (source CEPI[1]). Cependant la fermeture des circuits et le recyclage de l’eau dans l’industrie papetière contribuent à la formation de dépôts biologiques appelés biofilms (ou slime) dans les conduites d’eau et les zones aériennes des machines à papier.

Ces biofilms sont à l’origine de nombreux problèmes, en particulier l’arrêt des machines suite à la casse de la feuille lors de son décrochement. Les biocides utilisés contre ces biofilms (dérivés phénoliques, détergents…) présentent des risques sanitaires et environnementaux. La directive 98/8/CE qui réglemente leur usage peut conduire à l’interdiction de certaines substances actives employées dans l’industrie. Par conséquent, les industriels papetiers ainsi que les producteurs de biocides sont demandeurs de solutions alternatives.

Le projet BioFImE a pour objectif de réduire la consommation de biocides dans l’industrie papetière en proposant de combiner différentes actions physiques, chimiques et biologiques complémentaires, respectueuses de l’environnement et compatibles avec le contexte de production.

L’Analyse de Cycle de vie (ACV) participe au projet de maîtrise intégrée des biofilms papetiers par actions combinées à faible impact environnemental.


[1] Confederation of European Paper Industries

BioFimE (2009-2011, ANR) Maîtrise des biofilms papetiers par actions combinées à faible impact environnemental.
Contact: Mélissa Cornélus, Arnaud Hélias